L’incontournable du mois d’octobre 2023

NECROPOLIS d’Herbert Lieberman.

 

 Herbert Lieberman est un écrivain américain né en 1933. D’abord journaliste, il travaille ensuite dans le domaine de l’édition.

 

Sa carrière d’auteur commence au début des années soixante-dix avec des romans policiers assez classiques. Mais en 1976, il sort « City of Dead », la « Cité des morts » dont le titre français sera NECROPOLIS.

 

Impressionnant thriller, ce livre a pour cadre la ville de New York dont Lieberman va dépeindre la face la plus sombre à travers son personnage principal, Paul Konig, qui y occupe la fonction de Chef de l’Institut médicolégal.

 

Lieberman campe de façon remarquable ce personnage brillant professionnellement, reconnu et adulé par ses pairs, mais complètement dévasté au plan affectif suite de la mort de son épouse et à la disparition de sa fille.

 

L’auteur nous fait vivre au quotidien les rapports houleux de cet homme avec une municipalité de New York, aux nombreuses intrigues, avec les services de police toujours sur la brèche, ainsi qu’avec les juges et avocats dans les méandres de la justice. On y découvre également de façon très documentée le rôle et les techniques des médecins légistes et à travers leurs constatations sur les corps, une peinture des plus sombre sur l’espèce humaine.

 

Mais NECROPOLIS est aussi une plongée dans deux enquêtes policières qui offre au personnage de Konig une dimension particulière. La première affaire se déroule en marge des procédures officielles puisqu’elle consiste en la recherche de la fille unique de Konig disparue depuis plusieurs années. La seconde affaire, officielle cette fois-ci, concerne la découverte macabre de morceaux de corps humains dont il convient de découvrir l’identité pour espérer remonter jusqu’au(x) meurtrier(s).

 

Au rythme de ces deux enquêtes. Lieberman dépeint l’effondrement d’un homme, Paul Konig, et le délitement d’une ville, New York, avec en écho les sirènes de police et des ambulances. Le résultat est impressionnant.

 

Le style de l’auteur est moderne, efficace, descriptif et très visuel. Il possède le sens du rythme pour nous conduire de page en page, des tables d’examens de la morgue aux scènes de crimes sans jamais oublier de dépeindre les souffrances physiques et surtout psychologiques de ses personnages ainsi que la déliquescence de la société urbaine des années soixante-dix où la drogue fait déjà de multiples ravages.

 

NECROPOLIS a reçu le grand prix de la littérature policière en 1977 (Romans étrangers)

 

Bonne lecture.

Back to Top